Le CBD pour les animaux

Nous savons que le cannabis a été utilisé depuis des milliers d’années pour ses bienfaits thérapeutiques. Et cela à travers la planète entière. Pour preuve, on retrouve trace de cet usage médical dans un livre chinois qui date de 2700 ans avant Jésus-Christ. Or ce n’est qu’au XXème siècle que nous avons redécouvert ses vertus. Et cela notamment grâce à la découverte du cannabidiol (CBD). Car cette molécule n’est pas psychoactive, et donc non considérée comme un drogue comme l’a indiqué l’OMS.

Mieux encore, le CBD qui n’agit par sur les fonctions mentales de son consommateur, interfère en revanche avec le système endocannabinoïde présent au sein de l’être humain. Cela se passe à travers les récepteurs CB1 et CB2, et permet l’homéostasie. C’est à dire que cela offre une régulation de notre équilibre interne. Mais l’homme est un mammifère comme les autres. Et nos amis les animaux possèdent également leur propre système endocannabinoïde. Et souffrent tout autant de stress, d’anxiété, de troubles digestifs, ou encore de douleurs articulaires. C’est ainsi que nous avons découvert que ce qui pouvait faire du bien à l’homme, pouvait tout autant apporter en bénéfice et avantage aux animaux !

Attention à bien différencier les cannabinoïdes !

Comme nous l’avons vu dans notre guide des cannabinoïdes, il en existe des milliers : CBD, CBDa, CBG, CBN, mais aussi THC. Or ce dernier est la substance psychotrope qui est donc aussi une drogue. Alors qu’en est-il de l’utilisation de THC sur les animaux ? Quels sont les conséquences à faire consommer du cannabis avec THC à un animal ? La réponse est simple : si c’est nocif pour l’homme, alors c’est plus que toxique chez les animaux !

En effet, il est fréquent, et plus que regrettable, de voir arriver de plus en plus de chiens et chats au sein des cabinets vétérinaires souffrant d’intoxication au THC. Car les animaux ont des récepteurs particulièrement élevés et sensibles au cannabis avec THC, il ne faut surtout pas leur en donner ! Et leur éloigner à tout prix cette substance. Quels sont les conséquences d’une ingestion de cannabis THC chez un animal ? On observe de nombreux troubles : somnolence ou hyperactivité, perte d’équilibre et de coordination, incontinence, augmentation ou diminution du rythme cardiaque, perte de conscience, voire décès !

Au contraire du THC, le CBD apporte des bienfaits

Dans l’Union Européenne, le cannabis “light” et légal contient moins de 0,2% de THC. En Amérique, ce seuil est fixé à 0,3%. Et dès lors que le cannabis ne contient pas, ou presque pas de THC, mais une grande concentration de cannabidiol CBD, nous parlons alors de chanvre. Et tout diffère ici, car le CBD n’agit pas sur les mêmes récepteurs que le THC. Mais surtout, le CBD apporte de nombreux bienfaits et vertus car il offre de nombreuses propriétés médicinales en agissant contre l’anxiété, le cancer, les douleurs chroniques, l’épilepsie, les nausées et vomissements etc. Et ce qui marche pour l’humain, fonctionne pour les animaux !

Chanvreur